Me voila de retour maintenant. Je vais passer vous voir sur plusieurs jours. Patricia, je ne t'oublie pas pour le papotage.

Dans les océans nordiques, avec un nageur acrobatique.

Le phoque veau-marin passe la majeure partie de sa vie dans les eaux côtières des mers septentrionales, grâce à son corps hydrodynamique et à ses qualités de nageur. Maladroit et lourdaud sur la terre ferme, il ne visite les plages et les rochers que pour se reproduire ou se reposer. Il s'agit d'un animal habituellement solitaire, qui passe parfois du temps en groupes, pour se reposer de la mer agitée.

 

 

 

Les phoques veaux-marins évitent la banquise et reste près de l'eau.

 

Un habitat côtier

Le phoque veau-marin n'aime pas les grands froids. Incapable de briser la glace épaisse, il préfère rester dans des endroits où la force des courants empêche la glace de se refermer. L'aire de répartition de ces phoques est limitée et l'animal s'aventure rarement loin de son lieu de naissance. Il aime se réfugier dans les eaux côtières pleines de rochers battus par les vents, ou sur les plages isolée et les creux dans le sable. A terre, les phoques restent à une distance raisonnables les uns des autres: ils défendent leur espace en grognant et en donnant des coups de tête. Ce vigoureux nageur effectue des figures acrobatiques, saute hors de l'eau et nage souvent contre le courant.

 

 

 

Une mère attentive

Pendant la saison des accouplements, les mâles rivaux s'engagent souvent dans des combats féroces avant de revendiquer un territoire et de s'accoupler avec le plus grand nombre possible de femelles. Environ onze mois plus tard, la femelle retourne sur la plage afin de trouver un endroit abrité où mettre bas. Quand son petit est né, la mère arrête de se nourrire jusqu'au sevrage. Elle tisse un lien étroit avec son petit pendant 3 à 6 semaines, période pendant laquelle elle lui donne son lait riche. Au moment du sevrage, la femelle amaigrie abandonne enfin son petit pour manger frénétiquement afin de reprendre le poids qu'elle a perdu.

 

 

 

Le phoque veau-marin  chasse toujours seul: il chasse presque toute la journée à attraper les 10 kg de nourriture dont il a besoin quotidiennement.

 

Des repas réguliers

Quand le phoque veau-marin nage sous l'eau en quête de nourriture, il dispose d'une batterie de techniques pour localiser ses proies. Il sait parfaitement utiliser l'oxygène, qu'il conserve, lorsqu'il plonge, en ralentissant son rythme cardiaque. Ses oreilles et son nez se ferment hermétiquement pour empêcher l'eau d'y pénétrer. Ces expéditions durent envriron 3 minutes, mais le phoque est capable de rester beaucoup plus longtemps sous l'eau. Chasseur opportuniste, le phoque veau-marin prend pour cible tout poisson qui croise sa route, à condition qu'il ne soit pas trop gros pour être remonté à la surface et débité en morceaux mangeables. Les petits poissons sont avalés tout rond, la tête la première.

 

 

 

Les dangers sur place

On estime la population mondiale des phoques veaux-marins à 400 000 individus. Ce nombre semble rassurant, pourtant dans certaines régions, des populations sont en déclin. Cet animal restant toute sa vie au même endroit, il est exposé aux dangers locaux. Au Canada, en Norvège et au Royaume-Unis, on l'abat parce qu'il constitue une menace pour les réserves de poissons. Ailleurs, la chasse commerciale aux phoques veaux-marins est illégale. La pollution est la principale menace pour les populations britanniques et scandinaces de la mer du Nord, et l'évacuation des vidanges humaines provoque probablement des épidémies occasionnelles de peste des phoques. En 2002, de nombreux phoques veaux-marins en sont morts, malgré les efforts pour sauver et soigner les individus malades.

 

 

 

La mère protège son petit: il lui arrive de le prendre dans sa bouche et de plonger avec lui pour le sauver d'un danger.

 

Ordre: pinnipède

Famille: phocidae

Genre: phoca

Espèce: phoca vitulina

 

Le phoque veau-marin est le phoque le plus largement distribué. On le trouve le long des côtes de l'Atlantique Nord et du Pacifique Nord. IL aime les eaux tempérées froides et polaires. Il vit aussi dans la baie d'Hudson.

 

Répartition

- Régions côtières

- Mers et océans

 

 

 

Caractéristiques

Statut: commun localement

Vie sociale: surtout solitaire, mais en groupes nombreux quand il se reproduit ou se repose sur le sable

Longueur: mâle: de 1,50 à 2 m; femelle: de 1,20 à 1,50 m

Poids: mâle: entre 70 et 170 kg; femelle: entre 50 et 150 kg

Migration: non migrateur

Maturité sexuelle: mâle: à 6 ans; femelle: entre 3 et 5 ans

Période de reproduction: Amérique du Nord: de février à avril sur la côte ouest, en mai et juin sur la côte est; Europe, Pacifique Nord et Atlantique Nord: en juin et juillet

Durée de la gestation: de 10 à 11 mois, y compris le retard d'implantation de 1 à 3 mois

Portée: 1 petit

Durée entre deux gestation: 1 an

Régime alimentaire: surtout des poissons: hareng, anchois et morue

Longévité: mâle: entre 20 et 23 ans; femelle: entre 30 et 35 ans

 

 

 

Contorsions

Lorsqu'il nage, le phoque veau-marin ondule. Ses puissantes nageoires antérieures lui procurent presque toute la poussée dont il a besoin pour avancer.

 

Premier pelage

Les jeunes phoques naissent couverts d'un poil imperméable foncé; ils nagent à la première marée haute.

 

 

 

- Sa fourrure est en générale grise ou brune, parsemée de taches souvent entourée d'un anneau clair.

- Les orifices des oreilles sont situés derrière les grands yeux tournés vers l'avant.

- Ses moustaches sensibles permettent à un phoque aveugle de percevoir la moindre vibration qui se produit dans l'eau.

- Ses nageoires antérieures lui permettent de se diriger dans l'eau et ses griffes servent pendant la toilette.

- La couche de graisse située sous la peau isole le phoque de l'eau froide. Des glandes situées dans la peau sécrètent de l'huile pour que la fourrure reste imperméable.

- Ses nageoires postérieures palmées sont munies de 5 doigts.

 

 

 

 

Mythologie

Une histoire traditionnelle écossaise parle des "peuples phoques" qui possédaient des peaux comme celles de l'animal. Ceux qui les portaient, pouvaient pénétrer dans la mer et se comporter comme les phoques. S'ils perdaient leurs peaux, ils étaient condamnés à vivre sur la terre ferme.

 

 

 

Espèces proches

Il existe 19 espèces de phoques dans la famille des phocidae des phoques vrais ou sans oreilles, qui comprennent le léopard de mer, le phoque de Weddell et l'éléphant de mer. Les Pinnipèdes comptent aussi la famille Otariidae de phoques à oreilles et de phoques à fourrure ou lion de mer. L'énorme morse est la seule espèce de la famille Odobenidae.

 

 

 

 

 

 

Phoque