Quel ne fut pas l'étonnement mêlé de frayeur de ceux qui déterrèrent les premiers fossiles de dinosaure! On peu penser, à juste titre, que les fameux dragons ailés combattus par les preux chevaliers, les cyclopes géants munis d'un unique oeil rencontrés par Ulysse, le gigantesque oiseau Rock découvert par Simbad le marin ou autres figures mythologiques sont des créatures imaginaires nées de la présence inexpliquée d'ossements de taille phénoménale.

Car jusqu'au début du XIXe siècle, l'existence de restes d'animaux pétrifiés ne pouvait être que de l'oeuvre du démon. Dès l'Antiquité, parallèlement au foisonnement de légendes sur ces mastodontes certains traités scientifiques ou philosophiques témoignent de l'intérêt porté à l'histoire de la Terre. Puis, la science s'intéressa à la découverte inopinée d'une dent fossilisée de taille excetionnelle: de grands reptiles avaient bel et bien peuplé la Terre, durant plusieurs millions d'année et s'étaient éteints mystérieusement...

 

La taille impressionnante, leur large dispersion sur la planète, la diversité des espèces et leur comportement commencèrent à fasciner le monde scientifique et conquirent rapidement l'intérêt d'un plus large publique.

Un véritable zoo fossile fut constitué, décrivant un monde cruel peuplé de géants invincibles, aux formes étranges. Les "terribles lézards" ou dinosaures, comme ils furent baptisés allaient constituer l'un des plus grands chantiers mondiaux de fouille, dans lequel la passion des scientifiques devait côtoyer celle des collectionneurs et des marchands de fossiles.

Il est difficile d'imaginer un monde dans lequel l'homme n'existe pas, où la faune et la flore sont bien différentes, à plus d'un aspect, de celles que nous connaissons: pas de fleurs mais des conifères et des fougères géantes. Pourtant, à l'échelle de l'histoire de la planète, l'homme est apparu très tardivement, il y a seulement un million d'années. Si l'on considère la vie de la Terre ramenée aux 12 heures du cadran d'une horloge, il faut attendre 4h30 pour voir apparaître les premières bactéries, 10h30 pour les premiers animaux pluricellulaires, 11h pour les mammifères...l'homme moderne fait ses premiers pas une demi-seconde avant midi! Mais comment la vie est-elle née?

 

 

 

 

 

Il y a 3,5 milliards d'années, de microscopiques bactéries se développèrent dans la mer. Sans elles, jamais ne seraient apparus des plantes capables de fabriquer leur nourriture grâce à la photosynthèse et des animaux capables d'utiliser l'oxygène dégagé par les plantes. Il y a 395 millions d'années, alors que les premières plantes terrestres existaient déjà, des amphibiens se lancèrent à la conquête de la terre ferme: c'est l'Age des poissons. Certains d'entres eux, avec leur longue queue, ressemblaient de près à des lézards. S'il y a un ancêtre des dinosaures, c'est bien le reptile carnivoie ou herbivore, au corps recouvert d'écailles et capable de se mouvoir rapidement.

Le développement et la dispersion de ces reptiles, au cours du Trias (il y a 225 millions d'années), s'explique aisément: le climat chaud leur était propice et les terres immergées étaient toutes rassemblées en un seul et même continent. Au cours de la période suivante, le Jurassique ( il y a 200 millions d'années), les terres se séparèrent pour devenir les continents que nous connaissons, la flore se différencia et certains reptiles évoluères vers les dinosaures (sauriens vivant en maîtres absolus sur la terre ferme), et vers les ptérosaures, peuplant les airs.

L'histoire semble avoir tourné court à la fin du Crétacé (65 millions d'années), lorsque les dinosaures et les ptérosaures disparurent en masse, laissant la place aux mammifères et aux oiseaux. Ce boulversement radical marqua la fin de l'ère Mésozoïque. Il existe, dans l'histoire de la Terre, une destruction en masse beaucoup plus importante puisqu'elle mit fin à plus de 96% des espèces vivantes, il y a 225 millions d'années.

Mais, si l'empleur du phénomène n'a aucune commune mesure avec celui des dinosaures demeure beaucoup plus spectaculaire à nos yeux. L'homme a toujours été fasciné par les figures impressionnantes, capables d'incarner les forces de la nature.

Toute la lumière n'a pas encore été faite sur les dinosaures, en particulier sur leur disparition massive. Les dinosaures comme les hommes appartiennent au monde du vivant, leur étude contribue à percer les mystères de la vie.

 

DMSN_dinosaurs