Quartier de Kabukicho, à l'est de Shinjuku

 

Ville chérie des Jeux Olympiques, berceau de l'innovation technologique, la capitale japonaise possède mille facettes, de l'emblématique Tokyo Tower en passant par les temples shinto.

 

Une ville ancrée entre modernité et traditions

Si les barres d'immeubles aux structures ultra-modernes sont le nouveau visage de Tokyo, la ville n'en reste pas moins fidèle à son histoire. C'est ainsi qu'en plein coeur se trouve Meiji-Jingu, un sanctuaire shintoïste situé dans l'arrondissement de Shibuya. Lieu de célébration de mariages et cérémonies, il est le plus grand de tout le pays. Véritable oasis urbaine, ce sanctuaire à de quoi dépayser: portails traditionnels en bois (torii), végétation abondante, bâtiments typiques...à en oublier la ville même.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sanctuaire Meiji-Jingu

Accès: ligne Yamanote, arrêt "Harajuku"

 

Pour ceux qui souhaitent également connaître le Tokyo d'une autre époque, il existe un musée do, qui propose des reconstitutions en maquettes des différentes ères (Edo, Meiji...) ainsi que des animations ludiques qui ne manqueront pas de plonger les visiteurs dans le Japon d'antan.

 

 

 

Une rue illuminée d'enseignes, néons multicolores à Shinjuku.

 

 

 

Simple demeure urbaine (époque Edo)

 

 

 

Le musée

 

 

 

Maquette au 1/30e du Kamiyiashiki de Matsudaira Tadamasa

 

 

 

Scène d'accouchement (époque Edo)

 

Musée Edo Tokyo

Tarifs: 600 yens (4,30 euros) par adulte, 480 yens (3,44 euros) par enfants

Accès: ligne Oedo, arrêt "Ryogoku"

 

Il est donc possible de remonter le temps à travers ces visites, mais également de faire un bond dans le futur: Tokyo est une ville à la pointe de la technologie et propose à ce titre un musée national des sciences et de l'innovation, le Miraikan. Célèbres pour ses robots, le musée permet d'effectuer une simulation de voyage dans l'espace, ou encore de voir son ADN à travers un microscope! Là encore, beaucoup d'interactivité qui vous offrira une expérience unique.

 

 

 

Musée

 

 

 

Etude d'une voiture électrique à huit places

 

 

 

Géo-cosmos

 

 

 

Le siège du gouvernement métropolitain de Tokyo et ses tours jumelles, par Kenzo Tange

 

Musée national des sciences et de l'innovation

Tarifs: 600 yens (4,30 euros) par adultes, 200 yens (1,43 euros) par enfants

Accès: ligne Yurikamome, arrêt "Telecom center"

 

Les immanquables

Qui n'a jamais vu ou entendu parler de la célèbre Tour de Tokyo? Qui n'a jamais entendu parler du quartier de Harajuku, ou des bars à sushi? De la même façon que Paris à son Arc de Triomphe, sa Notre-Dame, sa Tour Eiffel, Tokyo a aussi ses lieux phares et emblématiques de la ville. La fameuse tour rouge et blanche (appelée Tokyo Tower) mesure très exactement trois cent trente-trois mètres de haut et a été construite en 1958. Elle offre deux points d'observation à des hauteurs différentes pour une vue unique sur toute la ville jusqu'au mont Fuji, ainsi que la possibilité de prendre un café ou un repas face à la ville. Eclairée en permanence la nuit, elle est aussi belle de l'extérieur qu'à l'intérieur.

 

 

 

Tour de Tokyo illuminée la nuit

 

 

 

 La tour avec l'éclairage Diamond Veil commémorant ses 50 ans.

 

 

 

 Le mont Fuju est visible depuis l'observatoire spécial de la Tour de Tokyo.

 

 

 

Quartier d'Higashimurayama

 

 

 

 Le temple shinto situé au 2e étage de l'observatoire principal est le plus haut de Tokyo.

 

 

 

 Des fenêtres situées au sol servent d'attraction dans l'observatoire principal.

 

 

 

 L'observatoire spécial vu de l'intérieur

 

 

 

Tokyo Tower

Tarifs: 1420 yens (10,17 euros) par personnes pour les deux observatoires, 820 yens (5,87 euros) pour l'observatoire principal

Accès: ligne Oedo, arrêt "Akabanebashi"

 

Tokyo recèle également des cafés parfois plus insolites les uns que les autres. Le phénomène commence à s'exporter, mais reste très japonais: il s'agit des cat-cafe. Le principe est simple. Pour une consommation, le client peut câliner des chats et jouer avec eux, prendre des photos...Un concept qui ravira les amateurs de bêtes à poils, mais attention aux allergiques! Enfin, pour finir ce tour des endroits célèbres de la ville, il fallait parler du quartier Harajuku. Centre de la mode et lieu de prédilection des jeunes, c'est un endroit haut en couleurs et en styles différents. Il présente aussi l'avantage de ne pas être trop éloigné de Meiji-Jingu, pour un dépaysement encore plus grand!

 

 

 

 Takeshita-dori (rue piétonne) à Harajuku

 

 

 

 Le quartier Harajuku vu d'en haut

 

 

 

 Centre d'Harajuku

 

 

 

 Le Rainbow Bridge et panorama urbain

 

 

Des oasis en pleine ville

Pour ceux qui préfèrent le calme et recherchent la tranquillité en plein coeur de Tokyo, c'est possible! De nombreux parcs et jardins s'offent aux visiteurs en quête de sérénité. Parmi les incontournables figurent les jardins du palais impérial. Ouverts au public, ces jardins contiennent une grande variété d'espèces d'arbres et de plantes. Il est également possible de visiter la cour du palais; mais seulement avec un guide.

 

 

 

 Saineikan dojo pour les gardes

 

 

 

Département de musique de l'Office des Cérémonies

 

 

 

 Jardin du palais impérial de Tōkyō

 

 

 

 Panorama du palais impérial de Tōkyō avec : au premier plan, le Kōkyogaien ; à droite, le « Jardin est » ; au centre de la photo : le Palais impérial et le bâtiment de l'Agence impériale.

 

 

 

 Mur de défense autour du Kōkyo

 

 

 

Une vue de la tour de garde et Porte de l'Est du Palais Impérial

 

 

 

Salon de thé Suwa no chaya dans le jardin Ninomaru

 

 

 

Fossé de lotus Hasuikebori

 

 

 

Etang dans le jardin de l'Est du Palais Impérial

 

 

 

 Fujimi-yagura (vue du mont Fuji, le donjon) bâtiment de garde dans l'enceinte intérieur du Palais Impérial

 

 

 

 

 

 Le pont de Nijubashi commande l'accès du palais impérial de Tōkyō et n'est ouvert au public qu'à certaines occasions.

 

 

 

 Les tours du quartier de Kōyōdai à Inagi, Tama New Town, emblématique du développement frénétique de l'ouest de la préfecture

 

Jardins du Palais Impérial (Kokyo Higashi Gyoen)

Tarifs: entrée gratuite!

Accès: métro de Tokyo, station "Otemachi"

 

Quand on parle végétation au Japon, difficile de ne pas penser aux incontournables cerisiers japonais dont la floraison est célébrée par un festival! Le parc de Ueno comblera ceux qui souhaitent en apercevoir. En effet, ce grand parc est réputé tant auprès des japonais que des touristes. Il est donc possible de se promener dans les grandes allées du parc au milieu des arbres en fleur. Mais, pour ne rien gâcher, il comporte aussi trois musées, une salle de concert et un zoo: de quoi bien remplir une journée.

 

 

 

 Allée de cerisiers en fleurs dans le parc de Ueno

 

 

 

 Une locomotive à vapeur devant le Musée National de la Nature et des Sciences.

 

 

 

 Tour de contrôle de l'aéroport de Haneda

 

 

 

 L'une des version de « La porte de l'enfer » au Musée national de l'art occidental.

 

 

 

Musée national de Tokyo

 

 

 

Musée national d'art occidental

 

 

 

Musée national de la nature et des sciences

 

 

 

Musée Shitamachi (région)

 

 

 

 Shinkansen à la gare de Tokyo

 

 

 

Musée d'art métropolitain de Tokyo

 

 

 

Tokyo Bunka Kaikan (salle de concert)

 

 

 

 

Salle de concert Sogakudo
 

 
Bibliothèque international de littérature enfantine
 

 
Musée de l'université de l'art, université des arts de Tokyo
 

 
Musée royal d'Ueno
 

 
Pagoda de Kan'ei-ji
 

 
 Kan'ei-ji Hondo
 

 
 Kiyomizu Kannondo
 

 
Ueno Tosho-gu
 

 
Monument Shogitai
 

 
Monument d'Ulysses Grant
 
Parc de Ueno
Tarifs: entrée gratuite, différents tarifs pour les musées et le zoo
Accès: métro, station "Ueno"

 

Une expérience insolite

Bien sûr, tout le monde le fait, alors pourquoi pas vous? Ne manquez pas de traverser le plus grand carrefour du monde, celui de Shibuya à côté de la gare du même nom. Un peu le Time Square de Tokyo! Au rythme des feux, une foule immense emprunte les passages cloutés, comme d'énormes vagues humaines. Attention, au Japon, on ne double pas tout le monde pour se planter au bord du trottoir, prêt à traverser, on se met gentiment derrière ceux qui sont arrivés avant vous. Et pour prendre une photo? Installez-vous au Starbucks qui se trouve à l'étage d'un des immeubles adjacents, vous ne le regretterez pas.

Si ce célèbre carrefour est aussi appelé carrefour de Hachiko, c'est à cause de la statue en bronze de Hachiko, un chien! Pendant dix ans, ce fidèle ami de l'homme est venu à la gare attendre son maître qui était mort au travail et qui n'est jamais revenu. Une fidélité qui valait bien un hommage.

 

 

 

 Le quartier toujours bondé de Shibuya

 

 

 

 

 

 Université d'Aoyama Gakuin

 

 

 

 

 

Statue d'Hachiko

 

 

Gymnase métropolitain de Tokyo

 

 

 

Gare de Harajuku

 

 

 

Bourse des valeurs de Tokyo

 

Shibuya Crossing: entre le bâtiment 109, le Starbucks et la gare JR de Shibuya

 

Autour de Tokyo

Si le folklore des fêtes traditionnelles vous intéresse, Sawara est une destination à ajouter au voyage. Dans un décor de l'époque Edo, de nombreux festivals sont proposés. En cette occasion; les participants portent des statues à l'effigie des héros mythologiques japonais hautes de cinq mètres!

 

 

 

 Un quartier traditionnel au bord du canal de Sawara.

 

 

 

 

 

Jardin botanique aquatique

 

 

 

Banque du Japon

 

 

 

Tokyo Dome

 

Korekiyo_Takahashi_memorial_park_0612150018

 

Jingu-Gaien-Ginkgo-Street-04