Après l'amour, la femelle dévore souvent son partenaire...

 

Des danses nuptiales particulièrement compliquées

A la saison des amours, les scoprions mâles et femelles se retrouvent au crépuscule ou la nuit, pour une promenade en amoureux. Chez le scorpion géant, le mâle saisit doucement sa compagne par les pinces et l'entraîne, à reculons, dans un pas ou deux qui peut durer des heures et même des jours...

 

 

 

Rencontres nocturnes

La plupart des scorpions se reproduisent pendant la saison chaude: de mai à septembre sur l'hémisphère Nord, et de septembre à février sur l'hémisphère Sud. Cependant, certaines espèces vivant dans les déserts s'accouplent toute l'année. Le sorpion est un animal solitaire, qui est très hostile avec ses congénères. Aussi mâles et femelles ne se rencontrent qu'à la période des amours. A cette époque, les messieurs quittent leur refuge à la tombée de la nuit et partent à la recherche des dames. Pour les trouver, ils n'hésitent pas à parcourir plus de 100 m en une nuit. Si certaines belles restent terrées dans leurs abris, sous un rocher ou dans un trou, d'autres se promènent aussi dans l'espoir de rencontrer l'âme soeur.

 

 

 

Amours crépusculaires

Après s'être "trouvés", les deux tourtereaux entament une parade plus ou moins complexe, selon les expèces. La plupart du temps, c'est le mâle qui mène la danse. Tout commence par une simple étreinte à la lueur des étoiles. Ensuite, le prétendant martèle le sol avec ses pattes antérieures. Mais ces vibrations ne sont pas toujours du goût de la femelle. Et elle réagit souvent par une attaque, ce qui a pour effet de faire battre en retraite définitivement le mâle. Le scorpion à large main, lui, tambourine doucement le ventre de sa partenaire par des mouvements rapides de ses pattes avant.

 

 

 

Il "drogue" sa partenaire...

Au beau milieu de la danse nuptiale, il arrive que le mâle pique une pince de sa partenaire à l'une des articulations, lui inoculant du venin. Le fait de la "droguer" est, paraît-il, un bon moyen pour la rendre plus docile. A moins que cela ne lui permette de prendre la fuite aussitôt après l'accouplement et de ne pas finir dans l'estomac de sa fiancée.

 

 

 

Un spermatophore téléguidé

Chez les scorpions appartenant à la famille des Buthidés, le spermatophore est muni d'un filin. Il permet au mâle de guider le tube contenant la semence vers l'orrifice génital de la femelle.

 

 

 

Après les préliminaires d'approche, mâle et femelle dressent leurs queues bien droite, la balancent horizontalement et verticalement, la nouent et la dénouent, à multiples reprises, avec douceur. Puis les deux animaux font l'arbre droit: front contre front, bouche contre bouche, ils enlacent leurs queues à la verticale, formant comme une arche. On croirait alors qu'ils s'embrassent.

 

 

 

 

Danse nuptiale

Le plus souvent, le mâle ne se décourage pas et reprend patiemment ses travaux d'approche de la dame. Il attrape alors sa partenaire par une patte ou une pince et l'attire à lui. Puis, il la saisit par les deux pinces et la manoeuvre de façon à l'avoir face à lui. Une fois face à face, les deux animaux se repoussent mutuellement, puis s'attirent à nouveau, s'agrippant par leurs chélicères. Au fur et à mesure de la parade, la femelle, au départ quelque peu réticente, devient plus coopérative. Commence alors une véritable danse nuptiale.

 

 

 

Epousailles fatales

Sans se séparer de sa partenaire, le mâle balaie le sol de ses peignes, situés à l'arrière des pattes. Puis il se baisse brusquement et expulse en quelques secondes, à terre, une baguette de son orifice génital, le spermatophore, qui contient les spermatozoïdes. Il attire sa compagne au-dessus et la guide pour qu'elle puisse le saisir par son ouverture génitale.

A l'issue de la fécondation, les deux scorpions se dégagent violemment. Et, le plus souvent, le mâle sert...de festin a son épouse cannibale.

 

 

 

Signaux odorants et visuels

Pas toujours facile de rencontrer un partenaire pour des animaux qui ne peuvent se déplacer sur de grandes distances! Alors comment font-ils? Facile! Les messieurs émettent des substances chimiques, appelées phéromones, que les dames détectent. Certains savants pensent également que les scoprions pourraient repérer un partenaire potentiel grâce à la fluorescence en ultraviolets.

 

Scorpion