Je dédie cet article à Moune17.

 

Le Singapour ou Singapura, a commencé à faire parler de lui relativement récemment, mais le récit de ses origines, tel qu'il est raconté par les deux personnes qui revendiquent la découverte de ce chat, reste controversé. Quoi qu'il en soit, le singapour est l'un des chats orientale à pedigree les plus beaux et les plus chers à l'heure actuelle. Petit et délicat, il a une douceur angélique et une personnalité enchanteresse.

 

 

 

 

 

 

Le singapour possède de grands yeux, un corps souple, un poil court et soyeux tiqueté de brun foncé, une chaude couleur de base crème, et une queue au bout foncé.

 

En 1974, Tommy et Hal Meadows, des touristes américains en vacances à Singapour, remarquèrent les chats des rues de l'île, à l'allure caractéristique, dont on disait qu'ils vivaient dans les égouts de la ville. On pense qu'il s'agit de chats marins, découverts dans un port du nord-est de Singapour. Conquis par ces chats, les Meadows en adoptèrent trois et l'une des femelles du lot donna bientôt naissance à deux chatons. Puis les Meadows rentrèrent aux Etats-Unis avec leurs cinq chats. Les trois premiers s'appelaient Puss, Tickle et Tess. Puss et Tess étaient des femelles, Tickle était leur frère. Puss et Tickle donnèrent naissance à George et Gladys.

 

 

 

Controverse

Mais une théorie met en doute cette histoire et défend la thèse d'une tromperie élaborée. On raconte, entre autre, que Tommy Meadows, qui était éleveuse et exposait des chats de race orientale, avait croisé des burmese avec des abyssins, et qu'elle les avait introduits à Singapour depuis les Etats-Unis, dans le but de leur donner une aura romantique. On pense néanmoins qu'il existe bien une race de chat locale, ancienne et bien établie, présente à Singapour depuis au moins 300 ans.

Tout le monde s'accorde pour dire que le singapour possède des gènes burmese et abyssin. Le fait de savoir si les fondateurs de la race se sont accouplés à Singapour ou dans le Michigan importe finalement peu.

 

 

 

Lors d'une exposition

 

Le singapour aujourd'hui

Aux Etats-Unis, le singapour a été reconnu par la C.F.A (Cat Fancier's Association) en 1981. La société des amateur du Singapour (Singapura Fancier's Society) fut alors formée, en tant que club de race affilié à la C.F.A, suivie une année plus tard par l'Alliance Internationale du Singapour (International Singapura Allicane). Depuis, le singapour a eu beaucoup de succès dans le circuit des expositions félines. Il n'a acquis le statut de champion qu'en 1988, mais la race peut se vanter de compter dans ses rangs une centaine de Grands Champions. Les Meadows, découvreur de la race, peuvent être fiers de leur travail.

 

 

 

Singapour à droite abyssin à gauche

 

Le saviez-vous?

- Le singapour est peu répandu dans le monde et reste rare en France.

- A l'origine, le singapour était considéré comme le plus petit chat du monde, mais avec la domestication, sa taille a augmenté.

- En 1993, ce chat est devenu le symbole officiel de Singapour.

- Dans son pays d'origine, le singapour semble se réfugier dans les égouts; on l'a donc naturellement surnommé "chat d'égout". Heureusement, ce nom a été abandonné en raison de ses connotations peu agréables.

 

 

 

 

 

Serrade_petit

 

1024px-Raw_Singapura