Un carnassier vorace à la réputation redoutable.

 

Ce petit poisson prédateur d'Amérique du Sud n'a peur de rien quand il est en groupe. Il attaque les proies malades ou blessées, quelle que soit leur taille. Mais la réputation de tueurs des piranhas rouge n'est pas toujours méritée. Isolés du groupe ces animaux aux dents acérées sont moins sûrs d'eux.

 

 

 

 

Seul, le piranha est vulnérable et peut même devenir la proie de ses congénères.

 

Une ouïe incomprable

Chez le piranha rouge, une partie de la vessie gazeuse est reliée à l'oreille interne par les osselets de Weber, dispositif qui augmente la capacité auditive du poisson dans l'eau. Associé à son odorat puissant, cela fait de lui un prédateur redoutable. En fait, un groupe de piranhas rouges peut tuer un animal 50 fois plus lourd qu'un seul de ses membres. Les adultes se nourissent au crépuscule et à l'aube, alors que les plus jeunes sont actifs dans la journée. Pendant la saison sèche, quand l'eau se fait rare, les piranhas sont concentrés dans des espaces réduits et la lutte pour la nourriture devient intense.

 

 

 

 

Des parents protecteurs

Dans la nature, les pirahas rouges pondent toutes les trois ou quatre semaines pendant la période de reproduction, habituellement de mars à août, ce qui coïncide avec la saison humide et la crue des rivières dans les forêts voisines. La femelle pond au milieu des plantes innondées - elle fixe des paquets d'oeufs aux racines. Celles-ci protègent les oeufs et le frai (jeunes poissons). Selon sa taille, une femelle peut pondre jusqu'à 1000 oeufs relativement grands. Après la fécondation, le mâle protège les oeufs jusqu'à leur éclosion, au bout de dix jours.

 

 

 

 

Une machine à manger

Les dents du piranha rouge, véritables lames de rasoir, se referment comme des pinces coupantes qui transpercent la chair et les os. Celles-ci sont si pointues que les hommes en ont fait des outils. Le jeune piranha se nourrit d'invertébrés comme le ver et la larve de moustique. Adulte, il attaque des poissons, des crabes, des amphibiens, des reptiles, des oiseaux et des mammifières, mais il croque volontier tout ce qui flote à la surface de l'eau. L'adulte mange des jeunes hérons et des caïmans, mais quand les plaines innondables de l'Amazone sont à sec, il devient à son tour la proie des hérons et des caïmans adultes. Le piranha rouge attaque aussi le capybara (le plus grand des rongeurs) et peut dévorer en une minute un animal de 45 kg jusqu'à la carcasse. Son repas terminé, il trouve une cachette pour se reposer et digérer.

 

 

 

 

Une population stable

Dans les fleuves Amazone et Parana, le nombre de piranhas rouges est considéré comme stable et l'espèce comme non menacé. Comme la plupart des prédateurs, les piranhas attaquent habituellement des proies affaiblies ou malades, nettoyant ainsi la nature en la débarassant des charognes. Le piranha rouge est un poisson d'aquarium populaire et aux Etats-Unis, on s'inquiète de voir ces prédateurs affamé se répandre dans les rivières locales, où des propriétaires peu scrupuleux rejettent dans la nature des animaux de compagnie bien gênants. Toutefois, le piranha ne peut pas survivre dans des eaux trop froides, ce qui limite son habitat potentiel.

 

 

 

 

Ordre: characiformes

Famille: characidae

Genre: serrasalmus

Famille: pygocentrus natteveri

 

Répartition

- rivière d'eau douce

 

Caractéristiques

Statut: commun localement

Vie sociale: en bande atteignant 300 individus

Longueur: jusqu'à 30 cm

Poids: jusqu'à 1 kg

Maturité sexuelle: 12 mois

Période de l'incubation: de mars à août

Durée de l'incubation: 9 à 10 jours

Nombre d'oeufs: jusqu'à 1000

Durée entre deux pontes: 3 à 4 semaines pendant la période de reproduction

Régime alimentaire: poissons, mammifères, amphibiens, reptiles, oiseaux, insectes et vers

Longévité: 8 à 10 ans

 

 

 

 

Des dents efficaces

Ses dents triangulaires et acérées s'imbriquent pour former un bord tranchant continu.

 

Une morsure propre

Les dents du piranha rouge sont si tranchantes qu'elles l'obligent à avaler sa nourriture sans mastiquer.

 

- Sa mâchoire inférieure saillante renforce la puissance de ses mrossures.

- La couleur rouge de son ventre justifie son nom.

- Sa nageoire ventrale présente un bord en dents de scie.

- Sa nageoire caudale est nettement fourchue.

- Sa vessie gazeuse est une poche remplie de gaz qui contrôle la flotabilité et détecte les vibrations.

- Son corps ovale est couvert d'écailles fines.

 

Le saviez-vous?

Théodore Roosevelt qui fut président des Etats-Unis, à émis l'idée que les piranhas étaient de dangereux tueurs dans un ouvrage sur le brésil (Through the Brazilian Wilderness), écrit en 1914. Depuis, le cinéma Hollywoodien les a présentés comme de terrifiants mangeurs d'hommes. En fait, le faim, les bancs de poissons trop nombreux dans un espace réduit, les éclaboussures et l'odeur de sang sont les éléments déclencheurs de leur voracité légendaire. Les faits le confirment, car en réalité les piranhas attaquent rarement les humains.

 

Espèces proches

Il existe près de 30 espèces de piranhas. La plupart se nourrissent de plantes aquatiques et de poissons, de fruits, d'écales et de graines et sont dans l'ensemble non agressives. Deux des espèces proches du piranha rouge sont le piranha noir et le piranha blanc ou aux yeux rouges.

 

Salzburg_Haus_der_Natur_-_Roter_Piranha