Dans la forêt tropicale avec un grignoteur agile.

 

Avec son nez pointu, le toupaye (sorte de musaraigne arboricole) ressemble à un petit écureuil. Il trottine au milieu des buissons et des arbres de la forêt sud-asiatique et fouille le moindre trou pour trouver de la nourriture. Sa vie est très active, sous terre et en surface - certaines espèces sont entièrement arboricole. Ce petit animal se déplace sans arrêt, parce qu'il a besoin de manger souvent pour survivre. La destruction de la forêt menace aujourd'hui plusieurs espèces rares de cette famille.

 

 

 

 

 

 

Le toupaye possède une vue et une ouïe efficace; son odorat est excellent.

 

Actif et odorant.

Le toupaye est actif le jour; presque toute la nuit. Il se repose entre les racines d'un arbre, dans une fissure ou dans le trou tapissé de feuilles d'un morceau de bois en décmoposition. Comme d'autres espèces, le toupaye nain niche bien au-dessus du sol. Il s'active dès l'aube, retournant les branches et les feuilles qui sont sur le sol et fouillant tous les endroits possible pour se nourrir. Le mâle est territorial: il pousse des cris aigus, toujours prêt à se battre dès qu'un autre mâle s'introduit dans son domaine. Le toupaye marque largement son territoire, en utilisant ses glandes odorantes, situées sur l'abdomen et le menton et en déposant ses crottes pour en indiquer les limites. Il imprègne aussi d'urine ses quatres pattes, avant d'effectuer une danse pour laisser d'autres marques un peu partout dans son domaine.

 

 

 

 

 

Un habitat menacé.

La plus grande menace qui pèse sur le toupaye est la perte de son habitat forestier, car se sont les arbres qui lui fournissent nourriture et abri. Plus que n'importe quel autre animal, le toupaye dépend du processus de pourrissement et de repousse caractéristiques des forêts intactes. Il niche souvent dans le bois tombé sur le sol: la majorité des insectes dont il se nourrit vivant dans le bois en décomposition. A mesure que l'on dégage la forêt pour faire de la place aux installations humaines et à l'agriculture, l'écosystème dans lequel évolue le toupaye est détruit. Cette destruction est grave pour les espèces qui ont un domaine limité. On contrôle le commerce de toutes les espèces de toupayes depuis des décennies. Deux d'entres elles sont classées en voie d'extinction par l'Union de défense de l'environnement à l'échelle mondiale, et deux autres comme vulnérables.

 

 

 

 

 

Un insectivore grimpeur.

Assis sur son arrière train lorsqu'il mange, le toupaye tient souvent entre ses pattes antérieures la nourriture qu'il prend bouchée par bouchée. Essentiellement insectivore, cet animal cherche sa nourriture presque exclusivement sur le sol de la forêt, car c'est l'endroit le plus facile pour trouver des proies. Avec son museau et ses griffes, il fouille la végétation en décomposition et déniche des insectes avec ses griffes pointues situées aux bout de ses doigts longs et fins. Il sait aussi attraper un insecte en plein vol. Amateur de fruits, il grimpe habilement dans les arbres pour attraper des baies sur une branche. Il ne dédaigne pas les graines et les feuilles. Les espèces de grande taille mangent des oisillons et des petits reptiles tels que les geckos.

 

 

 

 

 

Une mère absente.

Le toupaye mâle s'accouple avec les femelles dont le territoire chevauche le sien - certains forment des couples réguliers. La femelle construit un nid distinct dans lequel elle se reproduit, dans le creux d'un bambou ou d'un arbre tombé au sol; après la naissance, elle retourne à son propre nid. Elle visite brièvement ses petits pour leur donner son lait riche en protéines. Après le sevrage, elle passe plus de temps avec sa progéniture. Les petits grandissent vite: ils atteignent leur maturité sexuelle après trois mois.

 

 

 

 

 

Ordre: Scandentia

Famille:  Tupaiidae

Genre: Tupaia

Espèces: Variées

 

Le toupaye vit dans la péninsule de Malacca (Malaisie), à Sumatra, Java et Bornéo, dans les îles Nicobar et aux Philippines. On le trouve aussi dans l'est du Népal, au sud-est de la Chine.

 

Répartition

Forêts tropicales

 

Caractéristiques

 

Statut: 2 espèces en voie d'extinction; 2 espèces vulnérables; les autres sont communes localement

Vie sociale: En couples ou en petits groupes familiaux

Longueur: De 14 à 25 cm

Poids: Entre 100 et 300 g

Mode de vie: Semi-arboricole/terrestre

Activité: Diurne

Maturité sexuelle: Vers 3 mois

Période de reproduction: Variable

Durée de la gestation: Entre 49 et 51 jours

Portée: De 1 à 3 petits

Régime alimentaire: Insectes; fruits, graines, baies; feuilles

Longévité: Inconnue dans la nature, 12 ans en captivité

 

De longs doigts.

Les doigts agiles des pattes antérieures et postérieures du toupaye sont munis de griffes pointues et recourbées qui lui servent à fourrager.

 

Stavenn_Tupaia_glis_00

 

Le mâle et la femelle Tupaia glis

Ils sont de la même taille et couleur. Tous deux possèdent des glandes odorantes sur le ventre et sur la gorge; ils les utilisent pour marquer leur territoires et leurs petits.

 

- Ses yeux tournés vers l'avant sont assez grands; l'animal à une bonne vue.

- Son long nez lui sert à sentir les proies.

- Le dessous des pattes dénudées est protégé par des coussinets.

- Le poil de jarre est long, le dessous du pelage est plus court.

- Sa queue velue est presque aussi longue que le corps; elle est plus longue chez les espèces essentiellement arboricoles.

 

Tupaia_cf_javanica_050917_manc

 

Le saviez-vous?

Autrefois on pensait que le toupaye était l'unique survivant d'un primate primitif, à cause de la forme de son cerveau et de son appareil reproducteur, ce qui l'aurait rapproché de l'espèce humaine, plus que tout autre mammifère insectivores. En fait, il a son propre ordre et n'appartient à aucun groupe.

 

Espèces proches.

Le toupaye appartient à la famille des Tupaiidae qui contient 5 genre et 16 espèces. Parmi ses proches, on trouve les membres du genre Dendrogale d'Asie du Sud-Est. L'espèce Anathana Ellioti Possède un aspect et un mode de vie semblable à ceux des toupaye du genre Tupaïa.

 

 

1280px-Tupaia_belangeri