Avec leur carapaces en guise de bouclier, ils se protègent de leurs ennemis.

 

Très nombreux, on les trouve presque partout sur la planète

Si les crustacés ont la peau tellement dure, c'est parce qu'ils n'hésitent pas à en changer en grandissant; au risque de se retrouver nus, à la merci de la première mâchoire qui passe! Les moins téméraires préfèrent évidemment occuper la coquille des autres....

 

 

 

Crevette  Lysmata debeliu

 

30 000 espèces

Il existe environ 30 000 espèces de crustacés terrestres et aquatiques. Ils sont tellement nombreux à peupler la planète, qu'ils sont présents à peu près partout! La plupart sont cependant des animaux marins; l'océan étant très certainement leur milieu d'origine. Ils fréquentent les eaux polaires, à des températures inférieures à 0°C mais aussi les eaux équatoriales les plus chaudes. On les trouve à marée basse, dans des flaques, et dans l'immensité liquide des abysses, à 10 500 mètres, les plus grandes profondeurs explorées! Les formes abyssales n'ont pas d'yeux, ce qui n'est guère gênant dans l'obscurité totale qui les enveloppe...

 

 

 

Crevette  Lysmata wurdemanni

 

Une cuirasse solide mais pas forcément pratique!

Tous ces crustacés, ou presque, ont au moins un point commun: ils se protègent avec leur carapace, plus ou moins solide, de forme et de mobilité variables, selon les espèces. Elle est généralement divisée en éléments articulés, reliés par une membrane plus mince, ce qui leur assure en principe une certaine liberté de mouvement. En fait, cette armure ne pliant qu'aux articulations, est tout aussi encombrante que celle des chevaliers du Moyen-Age.

Pour le homard, la crevette et la langoustine - dont le corps est recouvert d'une carapace rigide - la manière dont les segments sont articulés les empêchent de se mouvoir latéralement, ce qui n'est pas le cas de l'araignée de mer. Ils se déplacent donc en nageant droit devant ou à reculons.

Quant aux crabes, leur démarche paraît bien lourde et leur champ d'action est d'ailleurs assez limité, sous peine d'épuisement. Mais après tout, on ne peut pas tout avoir....un bouclier et l'aisance d'une sirène!

 

 

 

 

Araignée de mer

 

Une source d'inspiration pour l'homme

Le blindage des crustacés a été pour l'homme une source d'inspiration. Les armures du Moyen-Age en sont l'exemple le plus connu. Mais on peut citer aussi, les anciens cuirassés (le nom est évocateur!), à la coque couverte de tôles; les bâtiments de guerre actuels, renforcés par un blindage en acier; les véhicules de transport de fonds, protégés par des plaques de métal pratiquement inattaquables, les tanks enfin...Tous ces engins de défense ne sont autres que des copies de la nature!

 

 

 

 

Langoustine

 

Des crustacés sans carapace

Les crustacés ne portent pas tous des carapaces. C'est le cas notamment des caprelles, sortes de ongues tiges translucides qui se camouflent facilement dans les herbiers littoraux en s'accrochant à l'aide de leurs deux pattes arrière tandis que la région antérieure de leur corps oscille comme une algue.

 

 

 

Caprelle

 

Le mot "crustacé" vient du latin, crusta, qui signifie croûte. Comme leur nom l'indique, les crustacés sont recouverts d'une croûte, plus communément appelée: cuticule ou carapace. Il s'agit d'une couche protectrice constituée de cire, de graisses et d'une protéine: la chitine. Cette couche molle et souple, sécrétée par l'épiderme devient dure comme du roc au fur et à mesure qu'elle s'imprègne de calcaire. Une fois achevée, elle forme un véritable squelette externe. Cette protection naturelle, fabriquée avec soin, sera pourtant abandonnée plusieurs fois, afin que l'animal puisse poursuivre sa croissance et atteindre, à l'âge adulte, sa taille définitive.

 

 

 

Homard

 

 

Une carapace toute trouvée...

Certains crustacés trouvent plus facile d'occuper une coquille abandonnée plutôt que de fabriquer à chaque fois une carapace! C'est le cas du pagure ou bernard-l'hermite qui protège son fragile abdomen en spirale, dans l'ancien logement du buccin. Malgré tout, il devra lui aussi déménager pour une maison plus vaste quand il grandira. Quand il se promène tout nu, il doit faire attention à ne pas se faire dévorer par un prédateur.

 

 

 

Bernard-l'hermite

 

Les crustacés ne sont pas tous cruirassés naturellement. Si la balane se construit une maison de calcaire pour se protéger des vagues et des prédateurs, le pagure ou bernard-l'hermite s'installe dans une coquille abandonnée et en change au fur et à mesure de sa croissance. 

 

Un habit neuf

Peu importe la grâce...Dans le monde aquatique, mieux vaut se trouver bien à l'abri derrière un mur, quasi inviolable. Hélas, la croissance des crustacés exige qu'ils se débarassent périodiquement de leur refuge solide, pour s'en fabriquer un autre, plus grand. Une enzyme, la chitinase, dissout l'ancienne carapace, qui se fend tandis que l'animal s'en extirpe, arborant une nouvelle cuticule...molle et souple. C'est la mue. Pendant toute cette période, les crustacés sont vulnérables et restent cachés en attendant que leur nouvelle armure soit prête. Certains, comme les crabes, dévorent leurs vieux habits pour reprendre des forces. La mue, ça creuse...

 

 

 

Crabe

 

La balade de la balane

Elle ne ressemble ni à un crabe ni à un homard et pourtant, la balane est un crustacé. Dans sa coquille renforcée par des plaques de calcaire, elle passe sa vie sans bouger, accrochée aux autres: rochers côtiers, amphores, moules. Lorsqu'elle veut voyager, elle s'accroche aux crabes, araignées de mer et même baleines... Les balanes s'amassent en grappes sur la quille des navires d'où il faut parfois les détacher car elles finissent par en ralentir la marche!

 

 

 

Bulot

 

 

 

Chez Galathea strigosa, comme chez tous les galathées, il n'y a pas de carapace autour de l'abdomen. Celui-ci, réduit, est rabattu sous le corps.

 

 

 

Araignée de mer

 

 

 

Un cône de calcaire blanc soudé au rocher, telle se présente la balane. Son corps ne peut se détacher de son support, il est inclus dans les valves qui forment un cratère au somment du dôme.

 

 

240px-Odontodactylus_scyllarus

 

Crevette-mante